« LA BIBLE DE L’ENTREPRENEUR » présentée dans Les Echos Entrepreneur

Article rédigé par Valérie TALMON pour Les Echos Entrepreneur

http://entrepreneur.lesechos.fr/entreprise/creation/actualites/a-decouvrir-bien-penser-son-entreprise-et-s-associer-avec-succes-10018059.php

« Bien penser son entreprise et s’associer avec succès » : un titre ambitieux pour un ouvrage qui l’est tout autant. Découverte et conseils.

« Lancer une activité, ce n’est pas la même chose que de créer une entreprise ! » lance Joseph Machiah. Une remarque assez rare mais juste. Ce consultant-entrepreneur-formateur* est l’auteur de « Bien penser son entreprise et s’associer avec succès », un ouvrage malin qui pourrait bien intéresser tout ceux qui se pose la question de l’entrepreneuriat.

Au sommaire, six chapitres :
- J’ai une idée, un projet : questions clés et bases techniques pour structurer mon activité
- Anticiper les aspects relationnels, opérationnels et contractuels pour décider de se lancer seul ou de s’associer
- Cas d’école et outils pour construire des relations solides, durables et gagnantes entre associés
- Optimiser sa rémunération et celle de ses associés, les charges sociales, impôts fiscaux et taxes diverses
- Ouvrir son capital à des partenaires et à ses salariés
- Transmettre son entreprise, anticiper, négocier et rebondir.

L’originalité du livre ? Poser, dès le début, la question de l’humain. Une démarche atypique à laquelle Joseph Machiah est très attaché : « L’aspect humain est le plus souvent inexistant lorsque l’on parle d’entreprise. Or, mettre en place par exemple des stratégies de rémunération sans se poser la question de la motivation des collaborateurs est une aberration. De même, se lancer dans la création sans penser comportement et aspect humain est une erreur. J’aborde ainsi l’entrepreneuriat notamment sous l’aspect « bien se connaître ». C’est capital pour un manager. La réussite d’une entreprise, c’est 20 % de métier, de technique, et 80 % d’organisation, d’humain, de stratégie ! Et cela compte encore plus dans une TPE que dans un grand groupe : une petite entreprise n’a pas le droit à l’erreur sur ces aspects recrutement-management. »
Autre point clé du livre : aborder très en amont les problématiques d’association « Créer seul ou s’associer change tout dans une démarche de création, souligne Joseph Machiah. Il est capital de se poser la question en amont afin de bien préparer cette démarche complexe. S’associer, c’est aussi délicat qu’un mariage ! »

Le guide apporte également un éclairage précieux sur la distinction entre développer une activité et créer une entreprise. « Nombre de personnes qui se retrouvent sans emploi pensent à la création d’entreprise comme une solution pour « acheter » un statut social, analyse Joseph Machiah. Notamment des cadres qui se retrouvent du jour au lendemain exclus de leur entreprise. Ils doivent se poser la question de leur stratégie : être entrepreneur, c’est proposer un produit, s’inscrire dans un marché, prendre un minimum de risque. Une démarche très différente de celle d’un ancien cadre qui voudra par exemple faire du conseil et de la formation et facturer ses prestations. Dans ce cas, il pourra peut-être plutôt s’orienter vers une structure déjà existante qui gérera pour lui les aspects commerciaux et administratifs. »

Les bonnes questions à se poser avant de créer

Voici les conseils de Joseph Machiah :
- Se connaître, ne pas se mentir, définir la part de risque que l’on est prêt à prendre. Si on se connaît bien, si on définit ses points forts et ses points faibles, on saura dans quel environnement on peut être bon.
- Ne pas se noyer dans le business-plan, la paperasserie. Vérifier avant tout le couple produit-marché. Par exemple, au lieu de passer du temps à choisir un logo pour ses cartes de visites, tester et valider sur le terrain très rapidement le produit, la demande.
- S’entourer d’un board, d’une équipe, de partenaires compétents et complémentaires pour prendre du recul.
Bref, un guide bien conçu et utile qui aidera les porteurs de projets à les structurer, à choisir la structure juridique la plus adaptée, et surtout à penser très en amont aux différentes étapes, souvent floues pour les créateurs : s’associer ou non, ouvrir son capital, etc.

Pour en savoir plus :
Site avec des bonus et des vidéos : www.equitips.com
« Bien penser son entreprise et s’associer avec succès », 22 euros.
Valérie Talmon

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>